NORMES

Cliquez sur la norme de votre choix pour en savoir plus >

Molinel - Norme EN 343 : Vêtements de protection contre la pluie, les intempéries
Molinel - Norme EN 1149-5 : Vêtements de protection à dissipation électrostatique
Molinel - Norme EN ISO 11611 : Vêtements de protection utilisés pendant le soudage et les techniques connexes
Molinel - Norme EN ISO 11612 : Vêtements de protection contre la chaleur et les flammes
Molinel - Norme EN 13034 : Vêtements de protection contre les produits chimiques liquides
Molinel - Norme EN 13758-2 : Vêtements de protection contre le rayonnement UV solaire
Molinel - Norme EN 14058 : Vêtements de protection contre les environnements frais
Molinel - Norme EN 14404 : Vêtements de protection utilisés pendant le travail à genoux
Molinel - Norme ISO 15797 : Lavage industriel
Molinel - Norme EN 17353 : Vêtements de protection à visualisation améliorée pour des situations à risque modéré
Molinel - Norme EN ISO 20471 : Vêtements de protection à haute visibilité
Molinel - Norme IEC 61482-2 : Vêtements de protection contre les dangers thermiques d’un arc électrique

LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE – LES NORMES

D’une manière générale, l’ensemble du corps peut et doit être protégé lors de l’exercice professionnel.

Selon les pays, la législation peut imposer le port d’un EPI pour certaines activités, notamment au travail :

  • port d’un casque, un heaume, une visière, sur les chantiers et dans certaines usines ;
  • port de chaussures de sécurité sur les chantiers et dans certaines industries ;
  • port de vêtements protecteurs, éventuellement de gants, de lunettes et masque :
     

¤ contre les projections de produits chimiques ou biologiques ;
¤ contre la chaleur et le risque de feu ;
¤ contre les risques de plaie (abrasion, gilet pare-balles) ;
¤ à haute visibilité pour éviter de se faire renverser par un véhicule ou un engin de manutention;
¤ …

  • protections auditives contre le bruit ;
  • protection respiratoire : appareil respiratoire isolant ou filtrant (les masques de protection FFP);
  • harnais et ligne de vie (corde) : protection contre les chutes de hauteur;
  •  …

Pour être efficace, un EPI doit être porté. Cela signifie qu’il doit être bien toléré par les utilisateurs et ne pas gêner la réalisation de la tâche.

Pour que les utilisateurs se protègent au mieux, ils doivent être sensibilisés à l’intérêt du port de l’équipement de protection, au travers de formations sur le port, sur les risques qu’ils encourent durant leur exercice professionnel.

Définition des EPI donnée par le Code du travail Français (selon l’annexe 8 de l’article R. 233-83-3 du Code du travail*) : « Un équipement de protection individuelle (EPI) est un dispositif ou un moyen destiné à être porté ou être tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité. »

Un règlement – Des normes Européennes

Un nouveau règlement a été défini dans le but d’organiser les règles concernant la sécurité et la santé des travailleurs (il remplace la Directive 89/686/CEE) :

            – le règlement européen EPI n°2016/425 du Parlement Européen et du conseil du 09 mars 2016 : Le présent règlement établit des exigences applicables à la conception et à la fabrication des équipements de protection individuelle (EPI) destinés à être mis à disposition sur le marché, en vue de garantir la protection de la santé et de la sécurité des utilisateurs ainsi que d’établir des règles relatives à la libre circulation des EPI dans l’Union.

Pour les fabricants d’EPI vestimentaires, il existe des cahiers des charges spécifiques permettant de concevoir ces EPI : les normes.

La classification des EPI

Il existe 3 catégories d’EPI :

  • Catégorie 1 : risques mineurs : ce sont des produits de conception simple, destinés à protéger contre des risques dont les effets n’ont pas de conséquence sur la santé de l’utilisateur ou sont facilement réversible. Marquage : Ces équipements doivent posséder le marquage CE.
  • Catégorie 2 : risques importants : Ces équipements protègent contre des risques intermédiaires pouvant entraîner des lésions irréversibles. Marquage : Ces produits doivent posséder le marquage CE ainsi que l’année de fabrication.
  • Catégorie 3 : risques mortels ou avec des lésions irréversibles  : La troisième catégorie d’EPI concerne les équipements protégeant de risques avec des lésions irréversibles ou mortels.

L’expertise Molinel au service de la protection des professionnels

Parce que la sécurité des professionnels est un enjeu majeur, Molinel met au point des vêtements étudiés pour assurer la meilleure protection aux travailleurs. Ergonomie, résistance, matières, normes : rien n’est laissé au hasard pour proposer la tenue la plus adaptée en fonction des risques que le professionnel peut rencontrer.